Résoudre les conflits au travail avec l’improvisation

L’improvisation peut vous aider à résoudre les conflits au travail.

C’est l’outil fun et indispensable pour faciliter la communication avec vos collègues et vos clients. 

Avant de commencer une crise et de vous venger sur votre agrafeuse, testez ces 3 petites techniques issues de l’improvisation.

conflits au travail

ACCEPTER

La première règle en improvisation est le OUI ET … Il s’agit d’accepter les idées de l’autre, de ne pas refuser ses propositions et de les accepter.  

Le OUI ET …  est un outil d’improvisation puissant dans les situations de conflit au travail.

C’est bien de tester des hypothèses et de réfuter des idées reçues mais dans la vie de groupe, cette attitude n’est bénéfique pour personne. Et surtout pas pour vous !

Par exemple, si un improvisateur pointe son doigt vers un autre en lui disant : « Haut les mains ou je te tire dessus avec mon arme ! ». Si l’autre en face lui répond : « Non tu n’as pas d’arme, c’est juste ton doigt ! », la scène est terminée. Le refus de l’autre clôture l’échange. 

Il en va de même pour les situations de conflit en général. Si vous ne pouvez pas trouver un moyen de vous mettre d’accord, alors il n’y a plus d’échanges possibles et chacun reste sur ses positions. 

La règle dOUI ET …  dans l’improvisation vous oblige à accepter la situation telle qu’elle est et à faire avecIl faut un temps pour tout : se révolter mais aussi, échanger des idées et trouver des points d’accord pour coconstruire ensemble des solutions.

ECOUTER ATTENTIVEMENT

L’écoute active, c’est quoi ? Alors ? Qui sait ? C’est écouter VRAIMENT le message de notre interlocuteur sans anticiper notre réponse. Naturellement, nous sommes tentés de le faire, ce qui crée une mauvaise communication et très souvent, un conflit. 

En agissant ainsi, nous ne sommes pas dans une écoute sans jugement mais dans un débat où nous aurons forcément le dernier mot.

L’improvisation vous oblige à écouter vos partenaires. En effet, vous devez les écouter attentivement afin de rebondir sur ce qu’ils partagent et construire une bonne impro. Si votre partenaire vous dit qu’il a faim, ça ne sert pas à grand chose de lui donner un stylo.

Pour vivre l’instant présent et communiquer mieux avec les autres, il faut les écouter.

CONSTRUIRE

Les improvisateurs doivent constamment travailler ensemble pour tirer partie de la situation qu’ils coconstruisent :

  • écouter
  • entendre
  • accepter
  • avancer

Si la situation reste bloquée, vous devrez alors commencer à :

  • construire des solutions avec vos interlocuteurs en partageant vos idées
  • écouter les différents points de vue
  • faire émerger des solutions

Maîtriser ces techniques d’improvisation va vous aider à détecter plus facilement les conflits et vous donner une longueur d’avance pour résoudre ce type de situation et éviter de devoir réinvestir dans une agrafeuse.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Cours de théâtre et d'improvisation à Paris

S'abonner à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button